L’apport du PMV pour l’alimentation loué à Genève

L’apport du PMV pour l’alimentation loué à Genève

Le Plan Maroc Vert a constamment de bons échos à l’échelle nationale et mondiale. Le dernier en date émane de la rapporteuse spéciale de l’ONU sur le droit à l’alimentation devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU réuni le 7 mars en plénière à Genève.

«Le Plan Maroc Vert, mis en œuvre par le Maroc ces dernières années, est susceptible de servir de modèle pour les pays de  la région en matière de sécurité alimentaire. Le plan pourra jouer un rôle déterminant dans l’amélioration de la sécurité alimentaire et inspirer les autres pays de la région comme un modèle de bonne pratique», estime Hilal Elver en énumérant les apports dudit plan pour la croissance. Pour elle, le Plan Maroc Vert renferme  beaucoup de potentiel pour transformer le secteur agricole en une source stable  de croissance, de compétitivité et de développement économique à grande  échelle.

La rapporteuse spéciale de l’ONU ne manque pas, par l’occasion, de rappeler la valeur ajoutée du plan Maroc Vert pour l’alimentation.

«Le Maroc a fait des progrès impressionnants ces dernières années sur la voie de l’éradication de l’extrême pauvreté et de l’élimination de la faim… Les réformes économiques et sociales  cruciales ont nettement contribué à cette réalisation louable», ajoute-t-elle en mettant l’accent sur les nombreuses politiques et  stratégies mises en place dans l’optique de concrétiser le droit à une  alimentation adéquate de sorte à assurer leur pleine mise en œuvre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *