Le cèdre de l’Atlas au Réseau mondial des réserves de biosphère

Le cèdre de l’Atlas au Réseau mondial des réserves de biosphère

Le cèdre de l’Atlas a été ajouté au Réseau mondial des réserves de biosphère, a indiqué dimanche l’Unesco.

Le Conseil international de coordination du programme de l’Unesco sur l’Homme et la biosphère (MAB, Man and the Biosphere), réuni à Lima du 18 au 19 mars, a ajouté 20 nouveaux sites au Réseau mondial des réserves de biosphère, a souligné l’organisation onusienne dans un communiqué, précisant que parmi ces sites figure le cèdre de l’Atlas.

Cette réserve de biosphère, qui se situe au centre du massif de l’Atlas, abrite le majestueux cèdre de l’Atlas et concentre près de 75% de la population mondiale de cet arbre, rappelle le communiqué, notant que cette partie du massif de l’Atlas est riche en écosystèmes.

Son point culminant, qui atteint 3.700 mètres, offre à la région des ressources en eau d’une importance vitale, a précisé l’Unesco, ajoutant que la plantation de fruitiers, l’agriculture moderne et les activités touristiques, qui ont succédé à une tradition pastorale semi-nomade exclusive, exercent une forte pression sur les ressources en eau.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *