Le chef du district de Khouribga révoqué

Le commissaire divisionnaire, chef du district de Khouribga, a été révoqué pour non respect du devoir de réserve et violation du secret professionnel, annonce lundi le ministère de l’intérieur dans un communiqué. «Suite à la publication par certains organes de la presse nationale d’allégations faisant état de prétendus dysfonctionnements de service lors de la visite royale effectuée par Sa Majesté le Roi, Mohammed VI que Dieu L’assiste, dans la province de Khouribga, des investigations minutieuses et approfondies ont été diligentées afin d’en identifier la source», indique le communiqué, précisant que «ces investigations ont établi que la divulgation de ces allégations a été le fait du commissaire divisionnaire, chef du district de Khouribga, lequel ce faisant, s’est départi du devoir de réserve et a violé le secret professionnel auquel il est légalement tenu». Le ministère de l’intérieur note qu’une procédure a été immédiatement engagée à l’encontre de l’intéressé par le conseil de discipline de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), et ce conformément aux dispositions de l’article 12 du statut particulier du personnel de cette institution relatif notamment au respect du devoir de réserve et du secret professionnel. «Au terme de son audition, et eu égard à la gravité des faits constatés, le conseil de discipline a décidé la révocation du mis en cause sans préjudice des voies de recours dont il bénéficie conformément aux textes en vigueur», poursuit la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *