Le Congrès national ittihadi fait du social son cheval de bataille

Le Congrès national ittihadi fait du social son cheval de bataille

Le parti du Congrès national ittihadi a échafaudé son programme électoral en prévision des échéances législatives du 25 novembre autour de mesures sociales dans leur interaction dialectique avec la dimension économique, a souligné son secrétaire général, Abdeslam El Aziz. La dimension sociale ne peut être dissociée de l’économique, la première consolidant la seconde et cette dernière mettant en place les conditions du développement social, a-t-il estimé dans un entretien à la MAP. Ce programme, qui apporte «une valeur ajoutée», a été élaboré sur la base de priorités partant du diagnostic de la situation tant sur les plans économique, social, politique que culturel. Et dans ce constat, les indicateurs sociaux restent à la traîne en dépit des efforts déployés. Cet état de fait exige l’élaboration d’une politique différente. Et dans cet objectif, le parti présente des propositions pour la réduction des déséquilibres sociaux touchant la lutte contre la corruption, l’économie de rente et la mise en place d’un impôt sur la fortune. Elles concernent également le renforcement de la solidarité entre Marocains, la justice fiscale, la lutte contre la précarité à travers un fonds de solidarité sociale financé par les recettes sur l’impôt sur la fortune sans pour autant abandonner la Caisse de compensation, qui doit être réformée afin de sauvegarder le pouvoir d’achat des plus démunis auxquels elle est destinée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *