Le Conseil des ministres vient de valider la décision : Bientôt des femmes adouls

Le Conseil des ministres vient de valider la décision : Bientôt  des femmes adouls

«SM le Roi a chargé le ministre de la justice d’ouvrir devant la femme la profession d’adoul et de prendre les mesures nécessaires pour réaliser cet objectif».

C’est acté. Les femmes pourront désormais exercer le métier d’adoul. Cette profession restée pendant des décennies hermétiquement fermée devant les femmes, va s’ouvrir devant elles. La décision a été prise lors du dernier Conseil des ministres. Selon un communiqué du Cabinet royal, «au début des travaux de ce Conseil, Sa Majesté le Roi, Amir Al Mouminine, a abordé le sujet de l’exercice par la femme de la profession d’adoul. Le Souverain a rappelé avoir chargé le ministre de la justice de se pencher sur l’examen de cette question et l’a transmise au Conseil supérieur des ouléma pour émettre un avis à son sujet». La même source précise que le Souverain «a pris connaissance de l’avis du Conseil autorisant la femme à exercer la profession d’adoul, conformément aux dispositions de la Charia relatives au témoignage (chahada) et ses différents types, et les constantes religieuses du Maroc, en premier lieu les principes du rite malékite, et en considération du haut niveau de formation et de culture scientifique acquis par la femme et de par la qualification, la compétence et la capacité dont elle a fait preuve dans les différentes hautes fonctions qu’elle a assumées». C’est en effet, le ministère de la justice, autorité de tutelle, qui prendra en charge la mise en œuvre de cette décision. «Sur cette base, SM le Roi a chargé le ministre de la justice d’ouvrir devant la femme la profession d’adoul et de prendre les mesures nécessaires pour réaliser cet objectif», apprend-on auprès du Cabinet royal.

Forces auxiliaires, une nouvelle ère

L’autre décision phare du jour a concerné cette fois-ci les Forces auxiliaires. Une décision qui va certainement ouvrir une nouvelle ère devant ce corps très connu parmi les différents services de sécurité. Dans les détails, SM le Roi, Chef suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, a approuvé un projet de Dahir relatif à la réorganisation des Forces auxiliaires et à la définition du statut particulier de leurs membres, ainsi que les textes d’application y afférents. «Ce projet élaboré en exécution des Hautes instructions royales vise à moderniser et mettre à niveau ces Forces et à promouvoir leur situation et ce, à travers la mise en place d’une nouvelle structuration, le renforcement des services centraux au niveau des deux inspections générales, la mise en place d’un mécanisme de coordination et de suivi entre elles et l’accès de leurs membres à la protection sociale nécessaire», a précisé le porte-parole du Palais royal, Abdelhak Lamrini. «Dans ce cadre, Sa Majesté le Roi a approuvé trois projets de décrets relatifs respectivement à l’organisation des services centraux et déconcentrés de l’administration des Forces auxiliaires, à la définition des modalités d’application du statut particulier de ses membres et à la réorganisation de l’École de formation des cadres des Forces auxiliaires», a-t-il ajouté. A noter enfin que le Conseil des ministres a été marqué par la nomination de trois nouveaux ambassadeurs au sein du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationle. Il a également été question de l’approbation de plusieurs accords internationaux.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *