Le destroyer américain USS Ross en escale au port d’Agadir

Le destroyer américain USS Ross en escale au port d’Agadir

Une visite dans le cadre du renforcement des relations entre les Etats-Unis et le Maroc

Le destroyer de missiles guidés de classe Arleigh Burke USS Ross (DDG 71) est arrivé à Agadir, vendredi 12 janvier, pour une visite programmée au port, et qui intervient dans le cadre du renforcement des relations entre les Etats-Unis et le Maroc.

La visite sert à renforcer les relations entre les États-Unis et le Maroc, qui travaillent ensemble pour renforcer la sécurité et la stabilité régionale. La présence du navire dans ce port vient pour des exercices conjoints  entre l’US Navy et la Marine royale marocaine. Cette escale vient consolider les relations durables et l’engagement commun des deux partenaires à promouvoir la sécurité et la stabilité dans la région, tout en cherchant des occasions d’améliorer leur interopérabilité en tant que membres des Nations Unies.

Le commandant Bryan Gallo de l’US Navy et son équipage avoisinant 300 personnes ont été chaleureusement accueillis par leurs homologues de la Marine Royale. 

«L’objectif de la présence de l’USS Ross à Agadir est de renforcer la stratégie de partenariat entre le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique, et aussi pour découvrir la richesse culturelle du Maroc, et l’hospitalité d’Agadir, tout en améliorant cette relation de partenariat entre les deux parties, cet exercice militaire s’assigne pour objectif de consolider les capacités de ces deux forces marines», a déclaré le commandant de ce destroyer.

Et d’ajouter que «l’exercice d’aujourd’hui à Agadir va nous permettre d’évaluer les capacités du destroyer américain et de la frégate marocaine Tarek Ibn Zyad, notamment en ce qui concerne la coopération dans les domaines de la mobilité et de la communication et aussi pour renforcer notre capacité de travailler ensemble pour la promotion de la paix et la stabilité de cette région. Et nous sommes très heureux d’être ici». D’une longueur de 154 mètres, ce destroyer américain de la classe Arleigh Burke est en service depuis le mois de juin 1997. Il a été construit au chantier naval Ingalls de Pascagoula dans l’État du Mississippi.

Il est l’un des deux navires (avec l’USS Porter) à avoir participé en avril 2017 à la campagne de bombardement de la base aérienne syrienne de Shayrat1.

Déjà au mois de novembre dernier, le vaisseau de défense aérienne USS Vella Gulf (CG72), comptant un équipage de 342 membres, a fait une escale de quelques jours au port d’Agadir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *