Le double de la production céréalière de 2012 attendu cette saison

Le double de la production céréalière  de 2012 attendu cette saison

La production céréalière de la région de Fès-Boulemane est estimée durant la saison 2012/1013 à 3.892.570 qx, soit presque le double de celle de la campagne précédente, en raison notamment des bonnes conditions climatiques. Selon les prévisions de la Direction régionale de l’agriculture, l’on s’attend ainsi à une production record de 2.328.980 qx de blé tendre, 846.138 qx de blé dur et 717.453 qx d’orge.

Les rendements moyens vont de 23 q/ha pour le blé tendre,18q/ha pour le blé dur et 15.8 q/ha pour l’orge, précise la même source. Comparée à la campagne précédente, la production prévue en 2013 a connu une amélioration de 99% en raison des régularités pluviométriques pendant les phases cruciales de croissance et de développement des céréales.

La région de Fès-Boulemane a connu en effet une année climatique exceptionnelle aussi bien en termes de volume pluviométrique, qu’en termes de répartition des pluies dans le temps et dans l’espace. Les précipitations moyennes enregistrées à ce jour vont de 344mm dans la zone de Boulemane Sekoura à 854mm dans la province de Sefrou, dégageant ainsi un excédent par rapport à la campagne écoulée allant de 32 à 116% suivant les régions.

Durant la campagne 2012-2013, les emblavements en céréales ont atteint 189.220 ha dont 52% de blé tendre, 25% de blé dur et 23% d’orge. Les légumineuses viennent en seconde position avec une superficie de 42.400 Ha dont la fève détient à elle seule 60% de la sole légumineuse. Les fourrages occupent une superficie d’environ 16.200 ha et le maraîchage totalise à ce stade une superficie de 6.700 ha.

Dans la région de Fès-Boulemane, la céréaliculture occupe 55% de la superficie agricole utile, suivie des plantations fruitières 19%, des légumineuses 13%, du maraîchage 4% et des fourrages 3,5%. Les mesures incitatives prises par le ministère de l’agriculture en faveur de la promotion de l’utilisation des semences sélectionnées (subvention allant de 160 Dh/ql à 180 Dh/ql selon les espèces) ont fortement contribué à la hausse record des ventes des semences dans la région durant cette saison, et qui se chiffrent à 87.700 qx.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *