Le FFS demande à nouveau l’ouverture des frontières maroco-algériennes

Le FFS demande à nouveau l’ouverture des frontières maroco-algériennes

Le premier secrétaire national du Front des forces socialistes (FFS), Ahmed Betatache, a réitéré, dimanche à Mascara (nord-ouest), la position de sa formation, principal parti d’opposition en Algérie, favorable à la réouverture des frontières avec le Maroc.

« J’étais récemment au Maroc et je confirme que les partis politiques d’opposition ont une bonne vision de l’Algérie tout comme ils ont condamné l’acte commis par le jeune marocain qui a arraché le drapeau tricolore », a souligné M. Betatache, cité par le quotidien +Liberté+.

« Il est de la tradition de l’Algérie d’entretenir de bonnes relations avec ses voisins », a-t-il estimé.

Le premier secrétaire du Front des forces socialistes avait appelé, en novembre dernier, à « une véritable unité du Maghreb, fondée sur le respect mutuel et la coopération », expliquant que cette démarche permettra de « réduire les risques de déstabilisation ciblant cette région ».

Lors de sa récente participation à Marrakech à une rencontre des députés et chefs de partis socialistes des deux rives de la Méditerranée, Ahmed Betatache avait vivement déploré la fermeture des frontières entre le Maroc et l’Algérie, la qualifiant de « non-sens » et « d’affront » à la mémoire des nationalistes et des leaders de la lutte pour l’indépendance dans les pays du Maghreb, qui avaient pour ambition d’ériger une « Union fédérale maghrébine ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *