Le Fonds pour la transition dans la région MENA reçoit une dotation de 37,7 millions de dollars

Le Fonds pour la transition dans  la région MENA reçoit une dotation  de 37,7 millions de dollars

Le Fonds pour la transition dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) vient de recevoir une dotation de 37,7 millions de dollars en appui à la gouvernance, à une croissance durable et à la création d’emplois dans la région, a annoncé mercredi la Banque mondiale (BM), qui administre ce fonds institué par le Partenariat de Deauville. Cette dotation a été octroyée conjointement par le Canada, la France et le Royaume-Uni à ce fonds, lancé lors des Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI, tenues en octobre dernier à Tokyo. Le Fonds pour la transition a pour objectif d’aider certains pays arabes de la région MENA, à savoir la Jordanie, l’Egypte, la Libye, le Maroc, la Tunisie et le Yémen, à renforcer leurs institutions et à mettre en œuvre des politiques cruciales dans les domaines relatifs à la gouvernance économique, le commerce, l’investissement, l’intégration, le développement et la création d’emplois, selon la BM. «En cette période de changements historiques, le champ d’action du Fonds pour la transition n’est pas figé afin d’assurer une réactivité optimale aux attentes des populations et de pouvoir accompagner, au besoin sur plusieurs années, la mise en place des réformes», a déclaré, à cette occasion, Jonathan Walters, secrétaire exécutif du comité de pilotage du Fonds pour la transition à la Banque mondiale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *