Le géant gréco-néerlandais vient de créer une succursale : L’implantation d’Archirodon à Laâyoune irrite le Polisario

Le géant gréco-néerlandais vient de créer une succursale : L’implantation d’Archirodon à Laâyoune irrite le Polisario

Archirodon, géant groupe gréco-néerlandais, vient de s’implanter dans la ville de Laâyoune, chef-lieu des provinces du Sud, ce qui n’a pas manqué d’irriter les séparatistes et leur hôte algérien.

Ceux-ci ont mobilisé leur machine médiatique pour tirer à boulets rouges sur cette compagnie qui nourrit de grandes ambitions pour cette région du Royaume.

En effet au terme d’un acte sous-seing privé en date du  mois de février dernier, le conseil d’administration de la société Archirodon Group NV de droit néerlandais, établie statutairement à Dordrecht aux Pays-Bas, a décidé la création d’une succursale à Laâyoune et qui a pour dénomination Archirodon Group NV-Laayoune Branch Morocco.

La nouvelle succursale va exécuter des travaux généraux dans le domaine du génie civil et autres travaux de construction des projets relatifs à des réseaux de canalisations de pétrole et de gaz naturel et des projets portuaires et de construction maritime. Et qui vient d’ailleurs de remporter un nouveau marché pour l’extension du port de Laâyoune, pour accompagner le développement que connaît ce dernier.

Comme de coutume, et avec l’arrivée de chaque grand opérateur économique dans la région, des associations et ONG pro-Polisario ont été de nouveau sommées de critiquer et menacer ladite société de poursuites judiciaires devant les instances internationales, alors qu’ils n’ont pour autant aucun fondement juridique, et qui ont déjà échoué dans des expériences précédentes.
Cette implantation témoigne du climat d’investissement et d’affaires très attractif qu’offrent les provinces du Sud, en particulier la région de Laâyoune-Sakia El Hamra grâce à une forte volonté politique qui vise à en faire un exemple de développement régional et durable au grand dam de la propagande séparatiste.

Il va sans dire que plusieurs sociétés internationales sont désormais présentes dans les provinces du Sud, dont à titre d’exemple la compagnie espagnole des transports «Binter Canarias» qui relie les provinces du Sud et les îles Canaries, ainsi que Transavia, la compagnie low cost du Groupe Air France-KLM, qui assure une liaison aérienne directe entre Paris et la ville de Dakhla et qui sera reprise le mois de mai prochain. Rappelons dans ce cadre que ce transporteur a déjà fait l’objet de plusieurs poursuites judiciaires du Polisario en France, en vain, la compagnie opère dans cette région en toute légalité et en conformité avec la loi internationale.

Au niveau de l’industrie agroalimentaire, la conserverie bretonne Chancerelle, spécialisée dans la sardine en boîte, a annoncé en septembre dernier un investissement de plus de quatre millions d’euros dans une nouvelle usine à Laâyoune et qui permettra la création de 130 emplois directs.

Biwater, un autre géant britannique spécialisé dans le traitement des eaux usées, est présent également dans la région et réalise actuellement dans la même ville une station de traitement des eaux usées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *