Le gouvernement Benkirane applaudit ses propres performances

Le gouvernement Benkirane applaudit ses propres performances

Malgré les crises politique et économique auxquelles fait face le gouvernement Benkirane, celui-ci dresse un bilan «positif» de sa performance depuis sa nomination. Cet optimisme a été exprimé, lundi à Rabat, par Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, lors d’une rencontre dédiée, par le journal électronique Hespress, au bilan de la 1ère composition gouvernementale. «Ce sont les réalisations accomplies jusqu’à maintenant qui m’incitent à qualifier le bilan de positif», a déclaré le ministre pjdiste.

Cependant, ces exploits peuvent sembler une goutte d’eau dans l’océan du moment que le gouvernement vient de décider d’une indexation des prix des carburants. Bien qu’elle soit partielle, cette augmentation est susceptible de ternir l’image du gouvernement, puisqu’il s’agit de la 2ème hausse de l’ère Benkirane. A ce propos, M. El Khalfi a expliqué à ALM que «l’indexation partielle est dictée par l’intérêt national et tout gouvernement qui entreprend une telle démarche peut s’attendre à la détérioration de son image». Le ministre a également précisé que cette décision rentre dans le cadre de la réforme de la Caisse de compensation dotée d’un montant de 40 milliards de dirhams prévus dans le budget de 2013.   

Outre cette réforme, M. El Khalfi s’est lancé dans un inventaire de chiffres prouvant les performances du gouvernement. Il a rappelé, à cette occasion, que le taux de croissance a, quand même, connu une hausse pour s’établir à 5% après une bonne saison agricole. Aussi, les entrées en devise s’estiment à environ 38,8 milliards de dirhams, soit une augmentation de 2% à fin août. Pour leur part, les nuitées ont atteint 9 et 35% au seul mois d’août, chose qui a, selon le ministre, permis au secteur de tourisme de retrouver son dynamisme d’antan. De même, les investissements ont connu une hausse de 32% entre 2012 et 2013.

S’agissant des emplois, le ministre a rappelé que 37.000 postes ont été créés dans le secteur public au titre de l’année 2012-2013 grâce au recours au système des concours. Comme il a précisé que les jours de grève ont diminué étant donné que le gouvernement actuel a exigé des ponctions sur les salaires pour tout jour de grève.
Il a aussi évoqué la loi consacrée aux marchés publics qui entrera en vigueur en janvier prochain et qui prévoit entre autres d’annoncer, d’avance, la nature du marché.

M. El Khalfi, qui a annoncé que certains textes juridiques sont déjà prêts pour 2014, a indiqué que le gouvernement examine la réduction des prix de mille médicaments. Ces réalisations parmi tant d’autres du gouvernement ont pu être accomplies, selon le ministre, «grâce à la bonne gouvernance».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *