Le gouvernement monopolise les médias audiovisuels publics

Le gouvernement monopolise les médias audiovisuels publics

Un taux de 56,29% du temps de parole dans les médias audiovisuels publics a été accordé au gouvernement durant le quatrième trimestre de l’année 2012, indique la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) dans ses dernières statistiques par rapport au temps de parole des personnalités politiques, professionnelles et syndicales dans les médias audiovisuels.

Et c’est sans grande surprise que le gouvernement vient en première place dans les médias publics, avec un taux de 56,29% du temps de parole accordé durant le quatrième trimestre de l’année 2012.

Toujours dans les médias audiovisuels publics, viennent après le gouvernement les partis politiques (25,74%), suivis des acteurs institutionnels (6,85%), des syndicats (5,22%), des organisations professionnelles (4,12%) et des Chambres professionnelles (1,79%), selon le relevé établi par la HACA.

De l’autre côté, les médias audiovisuels privés ont inversé la tendance en donnant la part belle aux partis politiques qui ont bénéficié du volume horaire le plus élevé avec 32,41%. Le gouvernement a eu droit à un taux de 25,54%, les syndicats (22,27%), les organisations professionnelles (15,14%), les acteurs institutionnels (2,67%) et les Chambres professionnelles (1,97%).

A noter que ces statistiques ont été déclinées par la HACA dans son relevé relatif aux journaux d’information des médias audiovisuels publics et privés nationaux du 1er octobre au 31 décembre 2012. La HACA précise avoir traité durant cette période 8.812 journaux d’information pour un volume horaire global des interventions des personnalités publiques de plus de 100 heures (100h 06min 31sec).

Par ailleurs, la HACA a également établi un relevé du temps d’intervention relatif aux magazines d’information couvrant le deuxième semestre de 2012, et pour lequel un total de 3.462 magazines d’information ont été traités pour un volume global des interventions de plus de 400 heures (434h 15min 27 sec).

Il ressort de ce rapport que les partis politiques se sont taillé la part du lion avec 56,73% du temps d’intervention dans les médias audiovisuels publics, suivis des organisations professionnelles (13,78%), le gouvernement (12,88%), les syndicats (12,08%), les Chambres professionnelles (3,21%) et les acteurs institutionnels (1,32%).

Même constat au niveau des médias audiovisuels privés : les partis politiques se sont également fait accorder le plus grand volume horaire dans les magazines d’information avec 62,33% du temps d’intervention. En deuxième place figure le gouvernement avec 17,49%, suivi des syndicats (12,45%), des organisations professionnelles (5,83%), des acteurs institutionnels (0,97%) et des Chambres professionnelles (0,94%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *