Le Maroc adopte «une approche proactive» aux réformes

Le Maroc a adopté «une approche proactive» dans le cadre de son processus de réformes politiques qui ont eu comme effet le renforcement de la stabilité du pays, a indiqué mercredi le ministère britannique des affaires étrangères. Cette attitude proactive a trouvé son reflet dans la Constitution, approuvée par le peuple marocain lors du référendum tenu en juillet 2011, a indiqué M. Irfan Siddiq, directeur du département britannique chargé du partenariat arabe, un programme lancé en février 2011 par le Foreign Office en vue de promouvoir la bonne gouvernance et la participation politique dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord. Les développements intervenus dans la région témoignent de la spécificité qui caractérise la situation au Maroc, a dit le responsable lors d’un point de presse au siège du Foreign Office, soulignant que contrairement à d’autres pays, le Maroc a réagi en introduisant des changements substantiels. Cette réaction proactive a contribué au renforcement de la stabilité du système politique marocain, a-t-il dit, relevant le caractère positif des amendements apportés par la nouvelle loi fondamentale marocaine. Revenant sur les résultats des élections législatives du 25 novembre 2011, qui ont ouvert la voie à la formation d’un gouvernement dirigé par le PJD, M. Siddiq a tenu à préciser que le PJD «n’est pas un nouveau venu» sur la scène politique marocaine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *