Le Maroc appelle le Conseil de sécurité à assumer ses responsabilités

Dans une intervention lors d’une nouvelle réunion d’urgence du Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient, à la demande du Groupe des Etats arabes, Mohamed Bennouna a rappelé que S.M. le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, avait pris contact avec le président Arafat pour s’enquérir des détails de la situation dès la reprise du siège des locaux du Président palestinien.
Lors de cet entretien, le Souverain a exprimé la solidarité totale du peuple marocain avec le peuple palestinien et sa direction, au cours de cette nouvelle épreuve imposée par l’occupation israélienne. M. Bennouna a ajouté que si la communauté internationale avait pensé que ces pratiques étaient révolues, elle se trouve une fois de plus devant une série de provocations israéliennes qui ont amené les Palestiniens à manifester pour soutenir le président Yasser Arafat, entraînant là encore une réaction violente des autorités israéliennes qui a fait des victimes civiles innocentes.
« Il est inacceptable qu’Israël attaque les dirigeants palestiniens et détruise leurs infrastructures modestes, chaque fois qu’il se trouve confronté à un problème de sécurité », a souligné l’ambassadeur. « Il est temps qu’Israël comprenne que sa sécurité est liée à une meilleure coopération avec l’Autorité palestinienne et au respect de ses représentants », a-t-il indiqué, précisant que personne ne peut nier les efforts que celle-ci a engagés ces dernières semaines ainsi que les réformes qu’elle a introduites dans ses rouages.
La politique de la terre brûlée n’a jamais mené à l’établissement d’une paix et d’une sécurité durables, a rappelé M. Bennouna. Et de préciser que pour le Maroc, il est temps que le Conseil de sécurité s’acquitte enfin de ses responsabilités en ce moment critique

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *