Le Maroc consacre le patrimoine équin

Le Maroc consacre le patrimoine équin

Une première au Maroc et en Afrique. Le Royaume dispose actuellement du premier établissement dédié aux métiers du cheval. Relevant de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), l’institut national du cheval de Dar Essalam a été inauguré lundi par SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan.

Le but étant de répondre aux attentes des professionnels du secteur en créant un pôle distingué répondant aux standards internationaux et en formant un personnel qualifié aux différents métiers liés à la filière équine.

Le centre de formation consacre donc les arts équestres traditionnels en tant que patrimoine national conformément à la volonté royale.

Sur une superficie de 72.936 mètres carrés, l’institut national du cheval  «le Prince Héritier Moulay El Hassan» offre une capacité d’accueil d’un millier de professionnels.

Il offre par ailleurs 650 places pédagogiques réparties sur sept filières spécifiques au monde équin. Ainsi, le bloc pédagogique est composé de plusieurs ateliers relatifs à la maréchalerie, la sellerie moderne et traditionnelle et l’hippologie. Ce pavillon comprend également un laboratoire de langues, une salle informatique et des salles de cours.

D’autres infrastructures spécifiques installées en plein air sont opérationnelles : il s’agit d’une carrière de 4.000 mètres carrés utilisée pour la formation en dressage des chevaux, pour l’échauffement des chevaux en préparation pour les spectacles et pour l’accueil des compétitions de sauts d’obstacles.

Parmi ces infrastructures figurent deux ronds de longe et un marcheur, permettant aux chevaux de se détendre et d’échauffer leurs muscles avant d’être montés ou de pratiquer l’exercice avec ou sans cavalier. Le centre est doté, également, d’un manège d’une superficie de 7.528 m² avec une capacité d’accueil de 1.500 places, dont 1.241 places assises avec une aire de jeu de 3.200 m².

De même, l’institut abrite en son sein des écuries avec une capacité d’accueil de 49 chevaux. En plus de la salle de conférence et de la bibliothèque, un internat de 120 places a été construit comprenant un restaurant, un foyer et une station d’épuration des eaux usées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *