Le Maroc déclare l’ambassadeur de Syrie persona non grata et lui demande de quitter le Royaume

Le Maroc déclare l’ambassadeur de Syrie à Rabat « persona non grata » et lui demande de quitter le Royaume, considérant que la situation actuelle en Syrie ne peut perdurer, indique lundi un communiqué du ministère des affaires étrangères et de la coopération.

Le communiqué souligne que « le Royaume du Maroc qui s’est engagé avec sérieux et dynamisme dans toutes les décisions et initiatives arabes et internationales visant le règlement de la crise syrienne, en veillant à donner toutes leurs chances aux efforts pour mettre fin à la violence, affirme que la situation en Syrie ne peut perdurer et décide de demander à l’ambassadeur syrien de quitter le Royaume étant considéré persona non grata ».

Tout en renouvelant son appel à la communauté internationale à assumer ses responsabilités totales pour l’arrêt immédiat de toutes les formes de violences et de tueries et pour la protection des civils syriens, le Royaume aspire à « une action efficace et ferme pour faire aboutir une transition politique vers une situation démocratique qui garantisse l’unité, la stabilité et la sécurité régionale de de la Syrie et réponde aux attentes du peuple syrien frère à la dignité, la liberté et au développement », poursuit le communiqué.

Le Maroc suit avec intérêt et profonde préoccupation la violence que subit le peuple syrien frère depuis plus d’un an et qui a fait près de 20.000 morts et le double de blessés en plus de milliers de réfugiés, relève la même source, déplorant la recrudescence, durant les derniers jours, des massacres atroces ayant fait des centaines de victimes civiles désarmées, dont des dizaines d’enfants innocents.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *