Le Maroc et quatre autres pays lancent un appel pour un monde sans torture

Le Maroc et quatre autres pays lancent un appel pour un monde sans torture

Le Maroc et quatre autres pays ont lancé, mardi à Genève, un appel à tous les pays du monde pour la ratification et la mise en œuvre de la convention internationale contre la torture.

Cet appel solennel a été émis depuis le siège européen de l’ONU, en présence de la ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida, et du Haut-commissaire aux droits de l’Homme, Navi Pillay. Les signataires de «l’initiative mondiale pour la ratification universelle de la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants», sont le Danemark, le Chili, le Ghana, l’Indonésie et le Maroc.

S’exprimant lors d’un panel organisé à cette occasion, Mme Bouaida a souligné que la contribution du Royaume à cette initiative «est un signal clair et fort de son engagement ferme en faveur de la promotion et la protection effective des droits de l’Homme aux niveaux national et international».

Elle a rappelé que le Maroc a ratifié la convention contre la torture il y a 20 ans, dans le cadre d’un vaste processus de réformes structurelles et profondes, citant parmi les mesures prises la criminalisation de toutes les formes de torture et de mauvais traitement.

Cette orientation, a-t-elle dit, est l’expression d’un choix démocratique stratégique irréversible et d’un engagement ferme en faveur de la protection et la promotion des droits de l’Homme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *