Le Maroc invité d honneur de la Foire agricole de Libreville

Le Maroc invité d honneur de la Foire agricole de Libreville

Le secteur agricole est l’un des piliers majeurs de la coopération entre le Maroc et le Gabon, a indiqué, lundi à Libreville, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch. Exposant l’expérience marocaine dans le domaine agricole à travers le Plan Maroc Vert, en ouverture de la 1ère édition de la Foire agricole internationale de la capitale gabonaise, dont le Royaume est l’invité d’honneur, le ministre a rappelé la solidité des liens entre les deux pays. Ces liens qui, a-t-il noté, trouvent leur origine dans les fortes relations d’amitié existant entre le président Ali Bongo Odimba et Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

«Le secteur agricole constitue aujourd’hui l’un des piliers majeurs de cette coopération rapprochée entre les deux pays et ce, grâce à une volonté et un engagement communs de mise à niveau du secteur agricole», a-t-il ajouté lors de cette rencontre marquée par la présence d’une importante délégation marocaine d’opérateurs et responsables du secteur agricole.

Le renforcement des relations économiques, particulièrement dans le secteur agricole, présente, en effet, une avancée de taille dans la coopération Sud-Sud dans un continent où la sécurité alimentaire constitue un enjeu majeur, a-t-il relevé.

Par ailleurs, M. Akhannouch a souligné que le Plan Maroc Vert a d’ores et déjà posé les fondements d’un nouvel ordre agraire au Maroc. En l’espace de 5 ans, cette stratégie a permis de faire traverser au secteur d’importants paliers, a-t-il souligné, rappelant que pour la période 2008-2012, la superficie agricole productive au Maroc s’est améliorée de 11%, passant à près de 8 millions d’hectares, alors que la production agricole a bondi de plus de 45% pour cumuler un total supérieur de 42 millions de tonnes toutes filières confondues.

L’expérience marocaine constitue un moyen de renforcement de la coopération entre les deux pays à travers un partage d’expertise, a ajouté M. Akhannouch.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *