Le Maroc signe l’Accord commercial anti-contrefaçon.

L’ambassadeur du Maroc au Japon, Samir Arrour, a signé, samedi dernier à Tokyo, l’Accord commercial anti-contrefaçon (ACTA) visant à promouvoir les droits de propriété intellectuelle. La délégation marocaine composée de M. Arrour et le directeur de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), Adil El Malki, a pris part à la cérémonie de signature de l’ACTA, qui s’est tenue en présence des représentants des huit pays signataires : Australie, Canada, Japon, Corée du Sud, Maroc, Nouvelle-Zélande, Singapour et Etats-Unis d’Amérique. Ont également été représentés à cette cérémonie les pays ayant participé au processus de négociations entamé en 2009, et qui sont en cours de finaliser leur procédure interne en vue de la signature, en l’occurrence l’Union européenne, le Mexique et la Suisse. En signant cet accord, le Maroc, qui a abrité le 5ème round des négociations en juillet 2009, figure parmi les pays fondateurs de cet important instrument juridique international en matière de propriété intellectuelle. Cette signature vient conforter la volonté du Royaume de développer une politique d’innovation ambitieuse et vise la mise en place du cadre juridique adéquat pour faciliter les transferts de technologie vers le Maroc. Lors de son intervention au titre de la cérémonie de signature, l’ambassadeur du Royaume au Japon a réitéré l’engagement du Maroc à fonder ses stratégies de développement économique, culturel et social sur des principes de compétition loyale et d’encouragement de l’innovation et de la créativité en parfaite synergie avec ses partenaires pour la mise en œuvre des dispositions de l’accord signé.  

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *