Le Message de SM le Roi Mohammed VI aux marocaines

Le Message de SM le Roi Mohammed VI aux marocaines

SM le Roi Mohammed VI a adressé un message aux participants au 61ème congrès des Femmes Chefs d’Entreprises du Monde, qui se tient du 25 au 27 septembre courant à Marrakech.
Voici le texte intégral du message, dont lecture a été donnée par Mme Zoulikha Nasri, Conseiller de SM le Roi.

« Louange à Dieu.

Prière et salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons.

Excellences,.

Mesdames et Messieurs,.

C’est avec un réel plaisir que Nous nous adressons aux participants aux travaux du 61ème Congrès des Femmes Chefs d’Entreprises du Monde (FCEM), en leur souhaitant la bienvenue à Marrakech, haut lieu historique, ville des grandes rencontres internationales, symbole d’ouverture et de dialogue.

En plaçant ce congrès sous Notre Haut Patronage, Nous avons tenu à rendre un hommage appuyé à l’association des Femmes Chefs d’entreprises du Monde qui n’a cessé d’œuvrer, depuis sa création il y a 68 ans, à la promotion de l’entrepreneuriat féminin, étendant son réseau à plus de 70 pays sur les cinq continents.

Grâce à la qualité de ses membres et aux valeurs qu’elle soutient, la FCEM s’est forgée une solide réputation et une grande crédibilité que confortent l’originalité, la pertinence et le caractère prospectif des thèmes qu’elle propose aux débats lors de ses congrès. C’est dire l’importance de ce forum qui s’est installé, depuis des décennies, comme un rendez-vous incontournable pour des femmes qui ont marqué le paysage économique, politique et social de leurs pays.

Nous tenons également à saluer l’action de l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Maroc qui, grâce à son dynamisme, à son engagement citoyen et à son dévouement pour les nobles idéaux de votre organisation, a contribué activement à la promotion de l’entrepreneuriat féminin dans le Royaume, apportant sa pierre à l’édifice que Nous bâtissons, celui du Maroc moderne, développé, riche de l’apport de l’ensemble de ses enfants, hommes et femmes.

Mesdames et Messieurs,.

Profondément convaincu de la nécessité fondamentale de la mobilisation de toutes les potentialités nationales pour réaliser le développement global et durable que nous souhaitons pour notre pays, Nous n’avons cessé d’œuvrer à la consolidation du rôle de la femme et de son implication dans tous les aspects de la vie nationale : économique, politique, social et culturel. Notre but ultime étant de permettre à l’ensemble des composantes de la société de bénéficier, sans exclusive, des fruits de la modernisation et du progrès.

A cet effet, le Maroc poursuit sa marche soutenue et rationnelle sur la voie de la réalisation de l’égalité entre les hommes et les femmes, en termes de droits et d’obligations, à travers notamment une mise en œuvre optimale des dispositions du Code de la famille qui a doté la femme d’un statut qui préserve sa dignité et lui assure justice et équité. Il en est de même du Code de la nationalité qui a été révisé, notamment pour permettre à la femme de transmettre sa nationalité marocaine à ses enfants nés d’un père étranger.

Persévérant dans cette voie, Nous avons tenu à conférer à l’égalité entre l’homme et la femme une consécration constitutionnelle dans la réforme de la loi fondamentale massivement adoptée par le peuple marocain en juillet 2011.

A cet égard, toutes les dispositions de la Constitution relatives aux droits et libertés fondamentaux du citoyen confèrent à la femme, les mêmes droits et obligations que l’homme, lui ouvrant ainsi la voie à une participation pleine et entière à la vie publique.

Le texte constitutionnel a également prévu la création d’une Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination , de même qu’il a institué, dans le cadre de la promotion de la démocratie participative, un Conseil consultatif de la famille et de l’enfance.

Cette réforme met le cadre légal et institutionnel national relatif au statut de la femme, au diapason des normes internationales auxquelles le Maroc a pleinement souscrit pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *