Le ministère de l’intérieur déplore des agressions d’agents d’autorité de la part de sympathisants du PJD

Le ministère de l’intérieur déplore des agressions d’agents d’autorité de la part de sympathisants du PJD

Dans un communiqué rendu public mardi par le ministère de l’intérieur, ce dernier a déploré des agressions dont été victimes des agents d’autorité à Kenitra et Berkane de la part de sympathisants du PJD.

Toujours selon la même source, le chef de la circonscription urbaine de Saknia à Kénitra a été grièvement blessé au niveau de la tête, après avoir été agressé lundi soir par un groupe de sympathisants du PJD, apprend-on auprès des autorités locales de Kénitra.

Cette agression intervient, selon le ministère, après que l’agent d’autorité a essayé, dans le cadre des missions qui lui incombent en vertu de la loi, d’attirer l’attention des sympathisants de cette formation politique sur le caractère illégal d’un rassemblement non déclaré, organisé dans le cadre de la campagne électorale pour les échéances législatives du 07 octobre.

La victime a été transportée dans un état comateux à l’hôpital militaire de Rabat, alors qu’une enquête a été ouverte sous la supervision du parquet compétent.

Par ailleurs, l’intérieur a indiqué dans le même communiqué que les autorités locales de la province de Berkane ont fait savoir que le chef de la circonscription urbaine de Berkane a été grièvement blessé lundi soir, après avoir été victime d’une agression perpétrée par certains partisans du PJD qui étaient en train d’organiser un rassemblement non déclaré dans le cadre de la campagne électorale pour les élections législatives.

L’agent d’autorité a été évacué vers l’hôpital provincial de Berkane pour recevoir les soins nécessaires et une enquête a été ouverte sous la supervision du parquet compétent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *