Le PAM témoigne de son engagement dans la construction institutionnelle du Maroc

Le PAM témoigne de son engagement dans la construction institutionnelle du Maroc

Le ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie a annoncé que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu ce mardi 06 mars 2012 au Palais royal à Rabat, Mustapha Bakkoury, nouveau Secrétaire général du Parti authenticité et modernité. Et ce, à la demande de ce dernier et comme il est d’usage pour le Souverain d’accueillir les nouveaux secrétaires généraux des partis.
«Le Parti de l’authenticité et de la modernité (PAM) contribuera activement au parachèvement de la construction institutionnelle du Maroc, conformément aux dispositions de la nouvelle Constitution», a affirmé le Secrétaire général du parti, Mustapha Bakkoury à l’issue de cette audience. Et d’ajouter que le PAM œuvrera, après le parachèvement de ses structures, à honorer ses engagements en collaboration avec les différents partenaires de la scène politique, dans l’objectif de répondre aux attentes et aspirations des citoyens. «SM le Roi a tenu à rappeler, à cette occasion, l’importance qu’il accorde au travail des partis politiques et la responsabilité qui doit être la leur pour être à la hauteur des attentes des citoyens, ainsi que dans le parachèvement de la construction institutionnelle, notamment après l’adoption de la nouvelle Constitution»,  a indiqué M. Bakkoury dans une déclaration à la presse mardi au Palais royal à Rabat. Par ailleurs, il a fait savoir que SM le Roi lui a demandé de poursuivre sa mission à la tête de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN), M. Bakkoury a indiqué qu’il ne ménagera aucun effort pour assurer le succès de ce chantier et réaliser les objectifs de la stratégie énergétique nationale, et du Plan solaire marocain en particulier. Rappelons que Mustapha Bakkoury a été élu  Secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM) lors du Congrès national extraordinaire du parti, qui s’est tenu du 17 au 19 février à Bouznika, succédant ainsi à Mohamed Cheikh Biadillah.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *