Le Parlement européen met en échec un texte hostile aux droits du Maroc sur son Sahara

Le Parlement européen met en échec un texte hostile aux droits du Maroc sur son Sahara

Le Parlement européen a mis en échec, jeudi, une nouvelle manœuvre d’un eurodéputé affidé de l’Algérie qui voulait introduire un texte hostile aux droits du Maroc sur son Sahara dans un rapport objet d’un vote en commission.

Lors d’une réunion consacrée à l’examen et au vote d’un rapport sur la mise en œuvre de la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) de l’Union européenne, la commission des affaires étrangères du Parlement européen a remis les pendules à l’heure en rejetant ce texte introduit par un député des Verts qui défend la thèse séparatiste.

Ce nouveau camouflet intervient une semaine après un autre revers essuyé par les adversaires du Maroc et les tenants de la thèse séparatiste soutenus par l’Algérie. La même commission avait en effet rejeté, lundi dernier, deux amendements introduits sous le forcing de la correspondante d’Alger au Parlement européen Paloma Lopez Bermejo, au rapport annuel 2015 sur les droits de l’homme et la démocratie dans le monde et la politique de l’Union européenne en la matière.

Ces amendements, qui procèdent des agissements malsains de l’Algérie dans les couloirs du Parlement européen, visent à perturber le processus onusien et à saper les efforts de la communauté internationale en faveur d’une solution politique du différend.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *