Le PPS rejette toute action militaire contre la Syrie

Le PPS rejette toute action militaire contre la Syrie

Plusieurs voix au Maroc s’élèvent contre une intervention militaire en Syrie. Tel est le cas du Parti du progrès et du socialisme.

Le bureau politique du PPS a rejeté, mercredi 28 août, toute action militaire contre la Syrie, «quels que soient ses motifs et ses justifications», insistant sur les «dangereuses répercussions» sur la région.

Une intervention militaire, selon le parti, ne ferait qu’envenimer la situation pour le peuple syrien et pour l’ensemble des peuples de la région. Dans ce sens le PPS a rappelé l’inefficacité de telles frappes dans le règlement de crises semblables, soulevant que bien au contraire ces interventions ouvrent grandes les portes à une ingérence de forces étrangères, une réquisition du droit des peuples et leur choix et la transformation des conflits politiques de ces pays concernés en lacs de sang. 

Cela ne fera qu’anéantir les dernières chances pour un règlement politique de la crise. Par ailleurs, dénonçant toutes les formes de violence et meurtre que subit la population syrienne,  le PPS condamne fermement l’utilisation d’armes chimiques interdites par la communauté internationale que ce soit par le régime de Bachar Al Assad ou autres, d’autant plus que la majorité des victimes sont des citoyens désarmés, des enfants, des femmes et des personnes âgées et sans défense.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *