Le Premier ministre français attendu demain au Maroc

Le Premier ministre français attendu demain au Maroc

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, se rendra en visite officielle au Maroc les 12 et 13 décembre pour co-présider avec son homologue, Abdelilah Benkirane, la 11 ème Réunion de haut niveau, placée sous le thème «Maroc-France : un partenariat d’exception au service de la jeunesse». M. Ayrault sera accompagné de plusieurs membres de son gouvernement, notamment le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, le ministre de l’intérieur, Manuel Vals, la ministre du commerce extérieur, Nicole Bricq, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso, le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, ainsi que d’une centaine de chefs d’entreprises.
Selon le programme annoncé par Matignon, il entamera sa visite mercredi après-midi à Casablanca où il ouvrira aux côtés de M. Benkirane le Forum maroco-français des hommes d’affaires. Ce déplacement dans la capitale économique coïncide, d’autre part, avec l’inauguration officielle du tramway de Casablanca, fruit d’un partenariat franco-marocain. A Rabat, M. Ayrault co-présidera, au siège du ministère des affaires étrangères et de la coopération, la séance plénière de la Réunion de haut niveau ainsi que la cérémonie de signature d’une dizaine d’accords de coopération qui sera suivie, en fin de journée, par une conférence de presse. Toujours dans la capitale, le chef du gouvernement français devra également rencontrer la communauté française et visiter l’Institut culturel français.
Au cours de cette visite, les membres du gouvernement français qui accompagnent M. Ayrault auront des entretiens bilatéraux sectoriels avec leurs homologues marocains.
Au niveau diplomatique, le ministre des affaires étrangères, M. Fabius, aura un entretien avec son homologue, Saâd-Eddine El Othmani, pour évoquer les relations bilatérales et les dossiers internationaux à l’ordre du jour de la présidence marocaine du Conseil de sécurité des Nations unies, notamment la Syrie et le Mali, a indiqué le Quai d’Orsay.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *