le procès de 41 membres d’un réseau de trafic international de drogue reporté

La chambre criminelle de Première instance près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a décidé, lundi, de reporter au 10 courant le procès de 41 membres d’un réseau de trafic international de drogue. Ce report fait suite à une requête de la défense, qui a invoqué l’état de fatigue de certains avocats, et pour consacrer une séance spéciale à ce dossier qui doit être examiné dans de «bonnes conditions». Les 41 membres de ce réseau sont poursuivis, chacun en ce qui le concerne, pour «constitution d’une bande criminelle spécialisée dans le trafic international de drogue, menace de mort, séquestration, trafic de devises, violation de la loi sur le change et participation». Selon les procès-verbaux de la police judiciaire, le réseau s’activait dans le trafic de cocaïne à partir du Mali à destination du Maroc et de l’Europe, et ce à travers les frontières algérienne et mauritanienne. Les investigations ont montré que ce réseau a pu mener huit opérations de trafic de drogue entre mars et août 2010, au cours desquelles il a pu introduire au Maroc 600 kg de cocaïne, selon le ministère de l’intérieur. Ce réseau est dirigé, indique-t-on de même source, par des barons de nationalités colombienne et espagnole qui entretiennent des liens solides avec Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) et des cartels basés en Amérique latine, avec la complicité de trafiquants marocains.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *