Le réseau terroriste démantelé à EL Jadida était muni d’armes biologiques

Le réseau terroriste démantelé à EL Jadida était muni d’armes biologiques

Le réseau terroriste démantelé récemment à EL Jadida comptait utiliser des armes biologiques pour porter atteinte à la sécurité du Maroc.

C’est ce qu’a confirmé, jeudi 3 mars 2016, le ministère de l’Intérieur après une expertise scientifique des produits suspects saisis à El Jadida lors du démantèlement le 18 février 2016 du réseau terroriste composé de dix membres, dont un ressortissant français.

Selon le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), ces substances toxiques et biologiques mortelles sont classées par les instances internationales compétentes comme armes biologiques dangereuses.

En effet, une quantité minime de ces produits peut causer la paralysie et la destruction du système nerveux de l’homme et provoquer sa mort. Aussi «ces produits toxiques peuvent également mettre l’environnement en danger en cas de fuite par l’eau ou l’air», ajoute le ministère dans un communiqué.

Par ailleurs, l’enquête menée avec les membres de ce réseau terroriste a démontré que ces derniers ont procédé à la fabrication et la préparation de ces produits mortels en vue de leur utilisation dans le cadre de leur projet terroriste contre le Royaume.
Les membres de ce réseau criminel ont été déférés devant la justice, le 1er mars courant, à l’issue de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent, conclut le communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *