Le retour inespéré de Ryanair au Maroc

Le retour inespéré de Ryanair au Maroc

La compagnie aérienne irlandaise à bas coûts, Ryanair, ouvrira au printemps au Maroc deux nouvelles bases à Fès et à Marrakech, ses premières hors d’Europe, a annoncé son patron Michael O’Leary.
«Nous ouvrons deux nouvelles bases au Maroc -Fès et Marrakech», a-t-il déclaré mardi, à l’occasion d’un passage à l’aéroport de Marseille-Provence.
«Nous avons connu une forte croissance au Maroc ces 5 dernières années», s’est félicité M. O’Leary, précisant qu’«Essaouira et Rabat seront les 7e et 8e aéroports marocains», desservis par la compagnie low cost. «Si nous ouvrons des bases au Maroc, nous pouvons continuer de voler sur Marseille depuis le Maroc, sans base à Marseille, pendant l’hiver», a expliqué le patron de Ryanair qui a fermé, début 2011, la base qu’il avait dans la cité phocéenne «en raison des lois fiscales». Deux avions seront ainsi basés à Marrakech, qui desservira 22 routes dont sept nouvelles (Baden, Bergerac, Cuneo, Dole, Munich, Vatry et Tours), a précisé, par ailleurs, la compagnie dans un communiqué.
Un appareil sera basé à Fès, d’où seront desservies 15 destinations dont quatre nouvelles, toutes en France (Lille, Nantes, Nîmes et Saint-Etienne). Ryanair souligne qu’il investit plus de 210 millions de dollars au Maroc et que son trafic y représentera jusqu’à 2,5 millions de passagers par an, ce qui créera 2.500 emplois sur place. Cité par l’AFP, le ministre du tourisme, Lahcen Haddad, s’est félicité de la décision de la compagnie irlandaise. «Le secteur marocain du tourisme est très fier de la confiance de Ryanair dans la capacité de croissance et de développement de la destination Maroc afin de devenir un marché leader dans la région méditerranéenne», a-t-il déclaré.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *