Le RNI confirme la tenue de son congrès dans les délais

Le RNI confirme la tenue de son congrès dans les délais

Les parlementaires du RNI soutiennent la tenue du congrès du parti dans les délais fixés. Dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion hebdomadaire, le groupe parlementaire du parti de la colombe est revenu sur l’état d’avancement des préparatifs pour le congrès programmé pour la fin de ce mois. «Le congrès prévu les 27, 28 et 29 avril dont la date a été fixée au sein du bureau exécutif à l’unanimité des membres présents avant d’être soumise au comité centrale lors de sa dernière réunion organisée à Skhirat, sera tenu dans les délais fixés parce qu’il s’agit de la volonté de tout le monde», a fait savoir le président du parti, Salaheddine Mezouar lors de la réunion, ajoutant que toutes les préparatifs logistiques ont été déjà achevées. Mezouar a profité de l’occasion pour appeler tous les membres du parti à faire du congrès une grande fête pour renouveler les instances du RNI et débattre de sa plate-forme. Dans le communiqué, les membres du groupe du RNI à la première Chambre déclarent qu’ils s’attachent à la tenue du congrès à la fin de ce mois et annoncent leur mobilisation pour la réussite de cette étape qu’ils ont qualifiée d’historique. Les observateurs voient en cette initiative un soutien symbolique à l’actuel président qui sera candidat à sa propre succession. Mais Mezouar sait qu’il affrontera d’autres candidats. En effet, Mohamed Aujjar, ancien ministre des droits de l’Homme et membre du bureau politique, a annoncé son intention de se porter candidat tout comme Mbarka Bouayda qui a également annoncé sa candidature. «Le communiqué est une bonne initiative de la part du groupe parlementaire de notre parti dans le sens où elle soutient la tenue du congrès dans les délais fixé. Je pense qu’il va falloir rester unis et tenter de régler les problèmes du parti en interne», a déclaré Bouayda. A noter que le RNI devait tenir son congrès il y a quelques mois déjà, mais il a été ajourné en raison des élections législatives qui se sont déroulées en novembre dernier. Le parti est la troisième force parlementaire à la Chambre des représentant avec 52 sièges, derrière les groupes du PJD et de l’Istiqlal. Les RNIstes ont décidé de rallier l’opposition, après les élections.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *