Le SIAGRIM ouvre ses portes ce jeudi

Le SIAGRIM ouvre ses portes ce jeudi

Erigé à la place "Sahrij Souani" sur une superficie de 50.000 m2, le  Siagrim, un show agricole hors pair, propose à des milliers de visiteurs ruraux  et urbains une panoplie de produits et un machinisme agricole dernier cri  (gestion de l’eau, forêt, chasse, production agricole, élevage et autres) à  même de promouvoir la production agricole et animale et valoriser les secteurs  clés de l’économie régionale dont  l’agro alimentaire et son corollaire  l’industrie alimentaire. Connue et référencée en tant que "château d’eau du Maroc" et terre  forestière, pastorale et agricole par excellence, la région de Meknès-Tafilalet  qui a su faire du produit du terroir un créneau porteur et une filière en  perpétuelle évolution tend à ériger cette manifestation agricole en catalyseur  de sa croissance et clé de voûte de son développement durable. Une telle manifestation est désormais nécessaire pour moderniser  l’agriculture, augmenter sa productivité, diversifier ses débouchés et  renforcer l’intégration du produit sur le marché international tout en faisant  du label Maroc une valeur d’avenir sûre. Dans une déclaration à la MAP, le directeur de la délégation provinciale  de l’agriculture, Mohamed Boujir, a fait observer que le Siagrim vise à tracer  les nouvelles orientations de la politique agricole marocaine, précisant que le  pôle de l’olivier est significatif à cet égard au même titre que les industries  alimentaires. Estimant que le Salon sera un espace de rencontre, d’échange et d’expertise  entre les professionnels du secteur et les sociétés exposantes, il a signalé  que le secteur agricole est fortement tributaire de la production d’une valeur  ajoutée à travers son industrialisation et la valorisation de ces produits.
Les plantes médicinales, les fruits secs, les caroubiers, les câpriers, les  dattiers, les arbres fruitiers et autres chaînes productives sont autant des  secteurs porteurs susceptibles de consolider les exportations marocaines et  améliorer la marge bénéficiaire de la balance commerciale du pays, a-t-il  précisé. La direction provinciale de l’agriculture a initié des rencontres d’encadrement  au profit des agriculteurs de toutes les régions pour les inciter à découvrir  une kyrielle de produits régionaux estampillés bio. Mettant en relief ses multiples et divers objectifs, M. Boujir a fait savoir  que le Siagrim se veut également un espace de conférences et de vulgarisation  afin de permettre aux petits agriculteurs de tirer profit des expériences  nationales et européennes pionnières en la matière. Le choix porté sur la région Meknès-Tafilalet pour abriter cette  manifestation a plus d’une signification stratégique pour le développement du  secteur agricole au Maroc, a-t-il poursuivi, notant que le Salon impulsera une  nouvelle dynamique au secteur agricole et sera marqué par la conclusion des  accords de coopération et de partenariat entre les agriculteurs, les  associations, les coopératives et les sociétés présentes. Qualifiant le Siagrim de "réel forum" des opérateurs économiques nationaux  et étrangers, M. Boujir a ajouté qu’il sera caractérisé par une participation  massive de toutes les régions, les diverses chaînes agricoles et de quelque  quatorze pays méditerranéens et arabe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *