Le syndicat du PJD et la CGEM pactisent

Le syndicat du PJD et la CGEM pactisent

Miriem Bensalah-Chaqroun présidente de la CGEM, et Mohamel El Yatim, secrétaire général de l’UNTM, ont  signé, hier à Rabat, le Pacte social pour une compétitivité durable et un travail décent. Cet accord proposé aux centrales syndicales par la CGEM et signé la semaine précédente  avec l’UMT et l’UGTM a pour objectif de renforcer la concertation entre les différentes parties prenantes au débat social. Ainsi, aujourd’hui à travers ce pacte, la CGEM et l’UNTM s’engagent à œuvrer dans une perspective de consensus à construire un plan de progrès économique et social, dans le cadre des principes du travail décent, en apportant des solutions concrètes aux questions liées à la prévention et à la gestion de la conflictualité ; au dialogue social et la promotion du champ conventionnel; à la conformité sociale des relations et des conditions de travail  et à la promotion de  l’emploi et de la compétitivité. Ce pacte vise également à protéger le droit à la syndicalisation, préserver les droits fondamentaux des travailleurs et assurer une réelle compétitivité aux entreprises dans un climat de confiance, de sérénité et de patriotisme authentique. Cette initiative vient couronner le dialogue direct entrepris par la Confédération avec les syndicats les plus représentatifs, conformément aux objectifs des politiques sociales innovantes initiées par le Souverain pour la mise en place d’un nouveau contrat social.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *