Le taux de remplissage des barrages atteint 42%

Les réserves d’eaux stockées dans l’ensemble des retenues des barrages du Royaume ont atteint, au 10 décembre 2001, quelque 6,3 milliards de mètres cube, portant le taux de remplissage à 42 %, contre 33,1% à la même période de l’année écoulée, à indiqué le ministère de l’équipement. Les barrages qui contiennent les plus importantes réserves d’eaux sont «Al Wahda» avec 2,63 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 70,7%, suivi de «Oued Al Makhazine (574,3 millions de m3 – 74,3 %), «Al massira», (534,9 millions de m3 – 19,4 %) et «Idriss 1er » (516,7 millions de m3 – 43,6 %). Selon le département de l’Équipement, la situation pluviométrique relative à l’année 2000/2001 a été déficitaire par rapport à la normale sur la majeure partie du Royaume, à l’exception des bassins du nord-ouest et de la Haute-Moulouya. Ce phénomène s’est traduit par une tendance générale à la baisse dans la majorité des nappes du Maroc, et notamment dans les zones fortement sollicitées par pompages, telles que les nappes de Saïss profonde, du Souss-amont, du Souss-aval et celle de Taza. La sécheresse et la surexploitation des ressources en eaux souterraines sont à l’origine du tarissement des nappes, explique le ministère de l’équipement qui invite les différents usagers de l’eau à « une exploitation optimale et une économie rigoureuse de cette ressource vitale ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *