L’écrivain Mohamed Sebbagh n’est plus

L’écrivain Mohamed Sebbagh n’est plus

Le grand poète et écrivain marocain Mohamed Sebbagh s’est éteint mardi à Rabat, à l’âge de 85 ans.
Sebbagh, qui était l’un des fondateurs de l’Union des écrivains du Maroc, est décédé dans une clinique à Rabat des suites d’une longue maladie, indique un communiqué de l’Union des écrivains du Maroc.
Le communiqué rappelle que SM le Roi Mohammed VI avait donné ses hautes instructions pour la prise en charge des frais des soins médicaux de feu Mohamed Sebbagh, « un geste généreux du Souverain envers la famille des écrivains et des créateurs marocains.
Natif de Tétouan, Mohamed Sebbagh, qui était le rédacteur en chef de plusieurs magazines et attaché au ministère des Affaires islamiques (1961), avait occupé nombre de postes de responsabilité au sein du ministère de la Culture : chef de la division des études arabes et de la littérature, chef de cabinet du ministre des Affaires culturelles (1981) et chef de la division des bibliothèques.
Les œuvres de Sebbagh, à l’instar de « Moi et la lune » (1956) et « Tétouan raconte », ont contribué largement à l’enrichissement de la littérature marocaine du 20è siècle.
Le défunt est lauréat du Prix du Maroc de littérature (1970) et a eu l’ordre du mérite intellectuel d’Espagne en 1986.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *