Lecture gratuite de la presse dans les cafés: Les conseillers annulent l’interdiction

Lecture gratuite de la presse dans les cafés: Les conseillers annulent l’interdiction

La Chambre des conseillers vient d’annuler l’amendement interdisant la lecture gratuite des journaux dans les cafés.

En effet, le ministère de la communication avait amendé le projet de code de la presse pour instituer l’interdiction formelle de la lecture gratuite de la presse dans les cafés. L’amendement avait été accepté par les membres de la première Chambre.

Mais c’était sans compter sur la position des conseillers de la deuxième Chambre. Ces derniers viennent d’annuler à l’unanimité l’amendement du ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Ce dernier avait proposé cette mesure pour améliorer les ventes de la presse papier. La décision avait été prise à l’issue d’une rencontre avec les éditeurs de journaux.

Mais les conseillers voient les choses autrement. «Les parlementaires de la deuxième Chambre pensent qu’une telle interdiction peut être contre-productive du moment que le but initial est d’encourager la lecture», explique Abdelali Hamieddine, président de la commission de la culture et des affaires sociales à la Chambre des conseillers. Reste maintenant à savoir si la première Chambre va restaurer en deuxième lecture l’amendement initial.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *