L’enquête révèle que le décès de Abdellah Baha est un accident: Le procureur général classe l’affaire

L’enquête révèle que le décès  de Abdellah Baha est un accident: Le procureur général classe l’affaire

L’affaire Abdellah Baha est classée. Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca vient de prendre cette décision sur la base des résultats définitifs de l’enquête ouverte suite au décès du ministre d’Etat et premier secrétaire adjoint du Parti de la justice et du développement (PJD).

«Sur la base des témoignages du conducteur, du chef du train et du gardien du passage à niveau ainsi que les résultats de l’autopsie et la vérification des appels téléphoniques du portable du défunt, il a été conclu que le décès du regretté Abdellah Baha, ministre d’Etat, a été accidentel», annonce un communiqué de Hassan Mattar, procureur général du Roi. Et de poursuivre : «C’est pour toutes ces raisons qu’il a été décidé de classer l’affaire».

Pour rappel, Baha avait trouvé la mort après avoir été percuté par un train en provenance de Casablanca et à destination de Rabat non loin d’un passage à niveau à l’entrée de la ville de Bouznika le 7 décembre. L’accident a pratiquement eu lieu au même endroit où Ahmed Zaidi, parlementaire et dirigeant «Ittihadi», avait trouvé la mort noyé dans son véhicule dans la crue de Oued Cherrat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *