Les avocats défient et Ramid menace

Les avocats défient et Ramid menace

Rien ne va plus entre le ministre de la justice et des libertés et ses confrères, les avocats (le ministre étant lui même avocat de profession).

Les relations entre les deux parties ne cessent de s’enliser. Les concertations entamées entre le ministère d’un côté et les représentants de la profession ont, semble-t-il, atteint une impasse. Résultat, l’Association des barreaux du Maroc a appelé les avocats à boycotter ce jeudi les audiences dans les tribunaux à travers le pays. Mais Ramid ne compte pas se laisser faire non plus.

Le ministre fait savoir qu’il n’hésitera pas à aller vers la confrontation. Pour ce faire, il a appelé tous les responsables judiciaires à veiller à la tenue de toutes les audiences programmées et de statuer sur les affaires prêtes. Dans ce qui ressemble à une mise en garde, Ramid a demandé aux responsables dans les tribunaux à travers le territoire national de prendre «les mesures nécessaires contre tous les agissements de nature à perturber le cours normal des audiences».

Cela dit, le ministre laisse toujours la porte ouverte devant la reprise des concertations avec les représentants des avocats en affirmant que tous les projets de loi peuvent être modifiés dans le cadre d’une démarche participative et une approche consensuelle. Pour le moment, les divergences ente le ministère de tutelle et les représentants des avocats restent encore considérables, notamment en ce qui concerne le projet de loi relatif à la procédure civile.

Certaines voix s’élèvent pour critiquer ce qu’elles pensent comme limitation du champ d’activité de la profession. Reste à savoir si le dialogue entre les deux parties reprendra bientôt ou si la rupture durera encore plus longtemps.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *