Les deux tiers des carrières exploités par des entreprises

Les deux tiers des carrières exploités par des entreprises

Les listes des exploitants des carrières ont finalement été dévoilées. Il en ressort que pratiquement les deux tiers des détenteurs des agréments d’exploitation des carrières sont des personnes morales (sociétés et entreprises). Les députés du PJD à la Chambre des représentants avaient programmé une question urgente sur le sujet lundi dernier au Parlement. Ils ont notamment demandé au ministre de l’équipement et du transport de donner des détails sur ces entreprises et leurs propriétaires.
Le niet de M. Rabbah a été immédiat. «Mon rôle se limite à publier les listes des détenteurs des agréments qu’ils soient des personnes physiques ou morales. Cependant, la loi ne me permet pas de donner des détails sur les entreprises et leurs propriétaires», a-t-il affirmé devant les parlementaires. Ce sont donc 67% des carrières qui sont exploitées par des entreprises parmi lesquelles figurent des sociétés spécialisées, notamment dans la fabrication du ciment, de la briqueterie, du carrelage, de la céramique et autres matériaux de construction. Bien évidemment, le secteur des carrières est intimement lié au secteur du BTP (Bâtiment et travaux publics), d’où la présence, dans les listes, d’entreprises opérant dans ce domaine. Il faut également noter que certaines entreprises détiennent plusieurs agréments. Par ailleurs, le pourcentage des personnes physiques qui exploitent les carrières ne représente ainsi qu’un peu plus que le tiers (33). Plusieurs personnes détiennent, selon les listes rendues publiques, plusieurs agréments. Dans certains cas, des personnes portant le même nom de famille exploitent plusieurs carrières.
A noter que le ministère de tutelle ne dispose pas, concernant certaines carrières, de données sur la durée d’exploitation, ni sur les quantités annuelles déclarées ni même la superficie exploitée. Selon M. Rabbah, le ministère dispose d’une nouvelle stratégie pour règlementer le secteur. «Un projet de loi est aujourd’hui prêt tout comme le cahier des charges. Nous avons eu quelques divergences sur ce sujet avec les professionnels que nous avons dépassées», a-t-il conclu. Il est à signaler enfin que la liste des détenteurs d’agréments de carrières fut publiée lundi avec un léger retard dû à des problèmes techniques. En effet, le site web du ministère de l’équipement et du transport a été bloqué pendant un moment à cause du nombre important d’internautes qui se sont précipités pour jeter un coup d’œil sur les listes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *