Les eaux et forêts nient la cession de terrains à de hauts responsables à 700 DH/m2

Les eaux et forêts nient la cession de terrains à de hauts responsables  à 700 DH/m2

Le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) a nié avoir cédé des terrains à de hauts responsables et fonctionnaires à 700 dirhams (DH) le mètre carré (m2).

Suite à des allégations colportées par un journal national dans son édition de lundi, dans un article publié sous le titre «Cession de terrains à de hauts responsables et fonctionnaires à 700 DH/m2», le HCEFLCD a indiqué, dans une mise au point, qu’il s’agissait d’un foncier du domaine forestier d’une superficie de 9.000 m2, mais qui n’en fait plus partie, de par sa situation dans une zone à l’intérieur du périmètre urbain de Kénitra, inscrite dans le Schéma directeur d’aménagement urbain (SDAU) et dédiée à l’habitation.

Ce foncier se trouve au niveau d’un quartier résidentiel, précise-t-on de même source, ajoutant que le projet programmé est conforme aux orientations du plan d’aménagement en vigueur et se compose d’immeubles de 196 appartements destinés aux adhérents de la fondation des œuvres sociales des eaux et forêts.

Selon la même source, le foncier a été mobilisé depuis 2003 et remis aux domaines de l’État, après publication du décret relatif à sa mobilisation en date du 30 septembre 2009 en vue de sa cession à la fondation en question, et ce conformément aux dispositions de la loi en vigueur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *