Les élections pour le 22 septembre : El Fassi tout près du secrétariat général de l Istiqlal

Les élections pour le 22 septembre : El Fassi tout près du secrétariat général de l Istiqlal

Les membres du comité exécutif du parti de l’Istiqlal ont décidé, mercredi dans la soirée, de tenir une première session du conseil national le 22 septembre prochain. «Deux points seront inscrits à l’ordre du jour, à savoir l’élection du nouveau secrétaire général ainsi que les nouveaux membres du bureau exécutif», explique un membre du conseil national. Et de poursuivre : «il a été décidé également de créer deux commissions. La première sera chargée de la finalisation de la liste des grands électeurs alors que la deuxième, composée d’ingénieurs et techniciens, sera chargée du suivi des élections et du mode de scrutin des grands électeurs». Cette première réunion s’est tenue alors que Abdelouahed El Fassi et Hamid Chabat, les deux candidats en course pour le fauteuil du leader, continuent de mener leurs campagnes. Mais il semble que Abdelouahed El Fassi est en train de gagner du terrain sur son rival. El Fassi a multiplié ces derniers jours les réunions avec les nouveaux membres du conseil national. II aurait même réussi à rassembler dans l’une de ces réunions plus de la moitié du nouveau conseil national.
Alors que l’ancien ministre de la santé renforce les rangs de ses partisans en réalisant des percées dans toutes les instances du parti, Hamid Chabat, lui, ne cesse de perdre des soutiens même parmi ses plus fidèles lieutenants. A l’UGTM (Union générale des travailleurs du Maroc) dirigée depuis des années d’une main de fer par Chabat, certains syndicalistes n’hésitent plus à s’afficher publiquement avec son rival. C’est le cas notamment de Khadija Zoumi, l’une des fidèles de Chabat, qui s’est beaucoup approchée du camp d’El Fassi. A la jeunesse istiqlalienne, un nouveau courant est né ces derniers jours affichant un très grand soutien pour Abdelouahed El Fassi dans sa course pour le secrétariat général. Abdelkader El Kihel, secrétaire général de la jeunesse et l’un des partisans de Chabat, assiste impuissant à ce revirement. Même l’organisation des femmes de l’Istiqlal se range du côté d’El Fassi. Chabat aurait-il déjà perdu devant son rival? En tout cas, de récentes informations provenant de son entourage annoncent l’annulation par Chabat de l’organisation d’un congrès national de l’UGTM en septembre prochain. En effet, le secrétaire général avait annoncé ces derniers jours son intention d’organiser le congrès de la centrale syndicale afin de céder son poste pour se consacrer au secrétariat général du parti. Si cette information est confirmée, Chabat aurait alors réellement compris que les jeux étaient déjà faits.
Reste à savoir si ces dernières semaines de clivages auraient un impact sur l’unité de l’un des plus anciens partis politiques au Maroc. A moins qu’un marché soit conclu à la veille de l’élection du nouveau secrétaire général entre les camps des deux candidats. «Il est certain que les deux candidats vont se réconcilier quelques jours après l’élection du nouveau secrétaire quel que soit le résultat. Mais la réaction des bases reste imprévisible. C’est notre seule crainte aujourd’hui», conclut ce membre du conseil national.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *