Les menaces sécuritaires au Sahel requièrent une coopération régionale «sincère et profonde»

Les menaces sécuritaires au  Sahel requièrent une coopération régionale «sincère et profonde»

Les menaces sécuritaires auxquelles fait face la région sahélo-saharienne nécessitent une coopération régionale «sincère et profonde», a indiqué, jeudi à Rabat, le président du Centre marocain des études stratégiques (CMES), Mohamed Benhammou.

Dans une région confrontée à des évolutions rapides et aiguës et des menaces à caractère collectif, une stratégie régionale commune s’avère indispensable, a déclaré à la MAP l’expert marocain à l’issue d’une rencontre avec le secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres au Burkina Faso, Sawadogo Poussi.

L’objectif de cet entretien est de renforcer les échanges sur les questions sécuritaires dans la région sahélo-saharienne, a noté M. Benhammou, soulignant que les échanges ont porté sur les évolutions géopolitiques dans la région, notamment en ce qui concerne le terrorisme et le crime organisé (trafic d’armes, trafic de drogue et traite des êtres humains).

Au cours de cet entretien, l’accent a été mis sur le rôle du Burkina Faso dans la résolution de la récente crise au Mali mais également sur le rôle du Maroc en tant qu’acteur principal dans l’équation de sécurité dans la région et au niveau du continent africain en général, a fait savoir le président du CMES.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *