Les nominés de la 2ème édition «ALM Ecology Trophy » : «Replay Plast», le recyclage des déchets plastiques

Les nominés de la 2ème édition «ALM Ecology Trophy » : «Replay Plast», le recyclage des déchets plastiques

Pour la deuxième année consécutive, le quotidien Aujourd’hui le Maroc distingue les meilleures initiatives environnementales du pays à travers le prix «ALM Ecology Trophy». Ce prix récompense les organismes les plus engagés dans le domaine de la préservation de l’environnement et ce dans quatre catégories distinctes : «Management environnemental», «Écoproduit», «Initiative » et «Gestion des déchets ». Parmi les nominés dans la rubrique «Gestion des déchets» figure la société «Replay Plast» spécialisée dans le recyclage des déchets plastiques post-consommation. L’alternative pour cette entreprise est le recyclage du polyéthylène téréphtalate (PET). Le principe consiste à transformer les bouteilles plastiques collectées pour leur donner une deuxième vie, en fabriquant du feuillard de cerclage pur les emballages. Le projet présenté par cette entreprise consiste à récupérer les déchets pour les valoriser en produits de consommation. «L’objet principal de la société a été de demander aux producteurs de déchets éco-conscients de faire ramener gracieusement leurs déchets plastiques chez Replay Plast par le G.I.E PRO.G.R.E.S pour que nous puissions les transformer en produit de consommation qui leur soit destiné en partie, avec une économie substantielle indispensable à la consolidation de leur performance financière et écologique», a indiqué Mina Aboukacem, fondatrice de Replay Plast. Le principe de base de cette société est que «rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme» (Lavoisier). Autrement dit, le déchet n’existe pas, il faut l’appréhender comme une matière première à valoriser. Pour la transformation des déchets en matière première, il est primordial d’avoir une filière «valorisation matière». L’éco-responsabilité de «Replay Plast» s’articule autour de plusieurs axes : limiter les nuisances des industries sur l’environnement, sécuriser les facteurs environnementaux liés à son exploitation, engager une exploitation rationnelle et optimale des déchets et pérenniser les ressources naturelles par des alternatives issues du recyclage. Il est aussi question pour cette société de renforcer l’image de labellisation des entreprises marocaines et d’aider à l’équilibre financier de la balance commerciale. Dès sa création, cette entreprise a mis en exergue l’aspect social du «recyclage matière» qui constitue une opportunité intéressante à plusieurs points. En effet, le recyclage fait appel à une main-d’œuvre peu qualifiée. Le but étant d’intégrer les chineurs du secteur informel au sein de cette entreprise qui compte 40 employés et ainsi améliorer leurs conditions de travail et de vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *