Les parlementaires africains se donnent rendez-vous à Rabat

Les parlementaires africains se donnent rendez-vous à Rabat

69e session du comité exécutif et 39e conférence de l’UPA

Le parlement marocain accueillera du 5 au 9 novembre les travaux de la 69e session du comité exécutif et la 39e conférence de l’Union parlementaire africaine (UPA).

Selon un communiqué de l’UPA, le comité exécutif se chargera, les 5 et 6 novembre, d’examiner et d’adopter les amendements aux statuts et au règlement intérieur de l’union, le programme annuel de travail et le projet de budget pour l’exercice 2017, outre la fixation de l’ordre du jour, la date et le lieu de la 70e session dudit comité.

A cette occasion, le Comité des femmes parlementaires de l’UPA se réunira le 7 novembre autour du thème «la contribution des parlements africains à la lutte contre la traite et le travail des femmes et des enfants».

S’agissant de la 39e conférence de l’UPA, qui aura lieu les 8 et 9 novembre, elle portera sur la présentation du rapport du président du comité exécutif, du rapport d’activités du secrétaire général et du rapport du Comité des femmes parlementaires, précise le communiqué.

Les participants à cette conférence débattront également de plusieurs sujets sur «la participation des citoyens et particulièrement des jeunes à la promotion de la démocratie», «le rôle des Parlements africains dans la réalisation des Objectifs de développement durable» et «la lutte contre le terrorisme en Afrique», fait savoir l’UPA, ajoutant qu’en marge de cet événement, il sera procédé à l’élection des membres du comité exécutif et à la fixation de la date et lieu de la 40e conférence.

Créée à Abidjan le 13 février 1976, l’UPA est une organisation interparlementaire continentale qui compte 40 Parlements nationaux en qualité de membres et plusieurs pays et organisations en tant qu’observateurs.

Son objectif étant de favoriser les contacts entre les parlementaires africains d’une part et entre eux-mêmes et ceux du reste du monde d’autre part, ainsi que le traitement des problématiques d’intérêt commun.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *