Les résultats du premier bilan du programme INMAA sont «satisfaisants»

Les résultats du premier bilan du programme INMAA sont «satisfaisants»

Les résultats du premier bilan du programme INMAA sont satisfaisants, une année après le lancement de cette initiative qui est une expérience réussie du partenariat public-privé, a indiqué, mercredi soir à Casablanca, le ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Abdelkader Amara.
«Aujourd’hui, nous avons, à l’évidence, toutes les raisons d’exprimer notre entière satisfaction quant au premier bilan d’étape d’INMAA», a indiqué le ministre, dans une allocution lue en son nom, lors de la première édition des «Rencontres INMAA».
La réussite de ce projet «majeur» a été réalisée grâce à la mobilisation et à l’engagement de tous les partenaires, a-t-il poursuivi, ajoutant que INMAA «augure indéniablement des perspectives d’avenir des plus prometteuses».
Pour le ministre, ce projet phare du Pacte national pour l’émergence industrielle vient compléter le dispositif mis en place visant la consolidation du tissu industriel et le renforcement de la compétitivité des entreprises.
M. Amara a, dans ce sens, insisté sur la mobilisation continue de tous les intervenants, faisant remarquer que «c’est dans la logique du pacte, qui scelle un partenariat stratégique entre l’Etat, les acteurs privés et le secteur bancaire, au service de l’industrie marocaine et de l’entreprise, qu’il convient d’inscrire le programme INMAA».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *