Les secrétaires généraux des gouvernements africains en conclave à Tanger

Les secrétaires généraux des gouvernements africains en conclave à Tanger

C’est à l’équipe gouvernementale qu’incombe la responsabilité, non seulement de définir la vision et le processus de sa mise en œuvre, mais aussi de mener avec succès les actions de développement. C’est ce qu’ont affirmé les participants à un forum panafricain sur le leadership et le management de l’action gouvernementale, tenu du 26 au 28 août, à Tanger.

Organisé par le Centre africain de formation et de recherches administratives pour le développement (Cafrad) en partenariat avec la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), ce forum a été initié au profit des secrétaires généraux du gouvernement, issus de dix-huit pays africains. Selon les organisateurs, cet événement panafricain qui faisait partie d’une série de rencontres organisées par le Cafrad s’inscrivait dans le cadre d’un important programme sur le renforcement des capacités de management, de leadership et de gouvernance en Afrique. «Ce forum est organisé conformément aux recommandations formulées lors des précédentes réunions des secrétaires généraux du gouvernement en Afrique», a souligné le directeur général du Cafrad, Simon Mamosi Lelo, lors de la séance inaugurale de ce forum.

Par ailleurs, le Cafrad veut à travers l’organisation de cette manifestation contribuer aux efforts des gouvernements africains visant à améliorer la performance des services et des institutions de l’Etat afin d’accélérer le développement économique et social. Tenant compte de l’importance du rôle des secrétaires généraux du gouvernement, ce forum a constitué pour les participants comme un lieu d’échange d’expériences, de pratiques et de connaissances sur leur mission de collaborateur, manager, leader ou décideur.

«Le Secrétariat général du gouvernement n’est pas seulement le point focal ou le coordinateur de l’action gouvernementale, il est aussi le soutien et le pivot de l’action du gouvernement, assurant ainsi le suivi des actions et la coordination de leur réalisation», selon les organisateurs. Les participants se sont, de ce fait, penchés pendant trois jours sur les différentes et nouvelles tendances et approches en matière d’organisation et de management des Secrétariats généraux des gouvernements. Ils ont tenu à illustrer leurs interventions par des exemples tirés de leurs propres expériences professionnelles et aussi à saisir l’occasion pour faire des suggestions et des recommandations pour améliorer leur performance de retour dans leurs pays respectifs

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *