Les valeurs de tolérance du Maroc

S.M. Le Roi Mohammed VI a reçu, vendredi à New York, le Président de la Conférence des Présidents des Grandes Organisations Juives Américaines, M. Mortimer P. Zuckerman.
Au cours de cette audience, le souverain a réaffirmé la permanence des valeurs que le Maroc a toujours revendiquées et mises en oeuvre en matière de tolérance, de dialogue et d’ouverture, soulignant qu’aussi loin que l’on remonte dans l’histoire, la mémoire et les traditions du Maroc, on retrouve la trace de ce que les musulmans et les juifs ont construit ensemble sur le plan patrimonial, culturel ou spirituel.
Il ne s’agit nullement d’un « choix conjoncturel », a fait remarquer le souverain, mais d’une richesse que le Maroc revendique et qui fait sa différence et force. SM le Roi a également confirmé la disponibilité du Royaume à continuer à oeuvrer pour contribuer à une paix juste et durable entre palestiniens et israéliens, demandant à ses interlocuteurs de se mobiliser pour aider l’opinion américaine à mieux connaître et à mieux comprendre le monde arabo-musulman aux plans religieux, culturel et social.
Les organisations juives aux Etats-Unis doivent être plus actives et plus agissantes pour prévenir tout amalgame entre Islam et terrorisme et pour aider à un plus grand respect des valeurs de l’Islam et du patrimoine socio-culturel qui s’attache à l’identité musulmane, a souhaité le souverain qui a invité M. Zuckerman à se rendre au Maroc avec les autres membres du bureau exécutif de la conférence des présidents des grandes organisations juives américaines.
De son côté, M. Zuckerman, qui était accompagné du directeur exécutif de la conférence des présidents, a rendu hommage au rôle « unique » joué par le Maroc pour redonner toutes ses chances à un processus de paix qui prendrait en compte les aspirations légitimes des palestiniens et des israéliens à vivre côte à côte, en sécurité et avec les mêmes attributs de respect mutuel et de dignité mieux partagée. Il a mis l’accent sur le message de dialogue des cultures, des religions et des civilisations dont le Maroc est porteur et dont le monde a aujourd’hui plus besoin que jamais, demandant à SM le Roi de rester mobilisé pour aider à la réconciliation et à la paix et pour combattre tous les extrémismes d’où qu’ils viennent. Pour sa part, le secrétaire général du conseil des communautés juives du Maroc, M. Serge Berdugo, a indiqué dans une déclaration à la TVM que toutes les questions ayant trait aux relations maroco-américaines et au conflit du Proche-orient ont été évoquées au cours de cette audience, faisant état d’une volonté commune de compréhension, qui est la voie privilégiée pour aborder le règlement du conflit du proche orient.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *