Les vergers marocains en bonne santé

Les vergers marocains en bonne santé

Belle performance pour l’agrumiculture au Maroc. En effet, le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime fait état d’une production prévisionnelle record au titre de la campagne agrumicole 2013/14. Ainsi, on s’attend à une production en hausse de 50% par rapport à la campagne précédente et de 37% par rapport à la moyenne des six dernières années. En chiffres, cela donne une récolte de plus de 2,2 millions de tonnes sur une superficie productive de 92.000 hectares, soit un rendement moyen de 24 tonnes/ha. 

«L’augmentation de la production est principalement due à l’amélioration des rendements de près de 44% par rapport à la campagne précédente et de 18% par rapport à la moyenne des six dernières années d’une part et l’augmentation de la superficie productive, soit l’entrée en production des nouveaux vergers de près de 4.000 hectares en 2013/14, soit 17.000 hectares depuis 2010/11», explique-t-on dans la note sur la production prévisionnelle des agrumes publiée par le ministère. Et de poursuivre : «Selon nos estimations, près de 10% de la production en 2013/14 proviennent des nouveaux vergers récemment entrés en production et entièrement ajoutés à l’offre exportable»

En effet, entre 2008 et 2014, la superficie des agrumes a connu une extension de près de 30.000 hectares sans compter les renouvellements, soit une moyenne annuelle de 4.000 hectares.

Par espèces d’agrumes, les petits fruits accaparent la part du lion en matière de production. À ce titre, la production prévisionnelle des agrumes est composée à hauteur de 52,7% des petits fruits et de 45,5% des oranges. Ainsi, la production prévisionnelle de cette espèce est estimée à 1,16 million de tonnes, en augmentation de près de 75% par rapport à la campagne précédente et de 51% par rapport à la moyenne des six dernières années. Cette augmentation de la production est principalement due à l’amélioration des rendements de 66% par rapport à la campagne précédente et 38% par rapport à la moyenne des six dernières campagnes.

Pour sa part, la production des oranges est estimée à près de 1 million de tonnes, enregistrant une hausse de 31,4% par rapport à 2012/13 et de 20% par rapport à la période 2008-2013.

Pour ce qui est du découpage régional, toutes les régions agrumicoles du Royaume sont concernées par l’augmentation de la production, avec toutefois la région du Souss qui se démarque en affichant la plus forte croissance, soit un bond de 119%. 

Dans le même sillage, toutes les variétés d’agrumes sont concernées par l’augmentation de la production qui va jusqu’à 171% à l’exception du segment «autres oranges» avec une croissance en recul de 4%.

À noter que l’une des particularités de cette campagne est la charge par arbre qui semble avoir atteint des niveaux exceptionnels dans certaines exploitations. Une situation probablement due à la faible charge en fruits par arbre lors de la campagne précédente suite aux chutes anormales des fruits constatées en 2012/13.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *