Les voyagistes français soutiennent le Maroc

C’est un message de paix et d’amitié que nous adressons au Maroc et aux Marocains à travers notre présence dans votre pays. C’est en ces termes que le président du Syndicat national des agents de voyage de France (SNAV) César Balderracchi a qualifié sa visite au Maroc à la tête d’une importante délégation. Comité exécutif de la Fédération des agences de voyage et des professionnels du tourisme français, la SNAV a tenu sa réunion à Casablanca le 24 juin 2003. Pour sa première réunion tenue à l’étranger, cette organisation a tenu à la réserver au Maroc. Tout un symbole.
Après les événements tragiques du 16 mai, ce déplacement a l’allure d’une marque de solidarité avec le peuple et les autorités marocaines et d’un signe de confiance des principaux industriels du tourisme de l’Hexagone dans la destination Maroc. Très sensible à ce geste, le président de la RAM Mohamed Berrada a su l’apprécier à sa juste valeur lors de la conférence de presse tenue au terme de la fin des travaux de la SNAV. Un soutien non négligeable dont a besoin le secteur touristique national pour amortir le choc des attentats de Casablanca.
De l’avis des professionnels marocains, les effets de ces attaques terroristes ont commencé à se faire sentir sur l’activité touristique. À Agadir par exemple, nombre d’hôtels ont fini le mois de mai avec un taux de remplissage ne dépassant pas le 30%. Un coefficient jugé très faible par rapport à celui enregistré pendant la même période de l’année dernière.  Il s’agit maintenant de convaincre les touristes français de ne pas bouder le Maroc et de continuer à y séjourner. D’autant plus que la France représente le premier marché émetteur pour le Maroc avec près d’un million de touristes. Présent lors de la conférence de presse, le ministre du Tourisme Adil Douiri, qui a fort à faire pour limiter les dégâts , a émis son souhait de doubler ces flux dans les années à venir.  
La fédération a justement un poids important dans l’industrie des voyages de son pays. Interlocuteur privilégié des opérateurs du tourisme, des pouvoirs publics français et de l’union des agences de voyage européennes , elle représente 1400 agences de voyages et de plus de 4000 points de vente et pèse environ 80% du chiffre d’affaires du secteur.
En invitant la SNAV à se réunir au Maroc, la RAM a confirmé son rôle de principal partenaire du tourisme marocain. Le transporteur national a mis a contribution cette occasion pour provoquer une séance de travail entre une brochette d’acteurs touristiques du Royaume et la délégation du syndicat français. Les deux parties ont réfléchi ensemble sur la stratégie à mettre en œuvre pour consolider la destination Maroc à partir du marché français. Aux responsables du tourisme national, aussi bien privé que public, de transformer l’essai en étant plus offensif pas seulement sur le marché français mais sur l’ensemble des foyers traditionnels émetteurs de touristes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *