Lesieur recoit un prêt de 2,5 millions d’euros

Lesieur recoit un prêt de 2,5 millions d’euros

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient d’annoncer l’octroi d’un prêt de 2,5 millions d’euros à Lesieur Cristal, grand producteur d’huile alimentaire et de savon, pour financer la construction et le lancement d’une nouvelle chaudière à biomasse afin de soutenir l’efficacité énergétique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

La chaudière, qui sera alimentée par des déchets d’olives traités, permettra à Lesieur Cristal de continuer à réduire sa consommation de combustible fossile et d’électricité, limiter sa facture énergétique et de favoriser le développement durable, une priorité pour de nombreuses entreprises marocaines, indique un communiqué de la BERD. La réalisation de ce projet permettra d’économiser 4.400 tonnes d’équivalent pétrole par an, soit une réduction d’environ 12.500 tonnes des émissions annuelles de gaz à effet de serre.

Avec cette réduction, Lesieur Cristal pourra prétendre à des crédits carbone estimés à quelque 12.000 unités de réduction des émissions (URE), négociables sur le marché européen du carbone. Selon Samir Oudghiri  Idrissi, directeur général de Lesieur Cristal, «ce projet est important pour atteindre les objectifs que s’est fixés la société, en termes d’optimisation des coûts énergétiques, de développement durable et d’amélioration de l’efficacité énergétique et de la rentabilité globale de nos opérations».

Pour sa part, le directeur en charge des agro-industries à la BERD, Gilles Mettetal, a dit que la banque «est particulièrement fière de cette opération majeure» réalisée au Maroc, affirmant que «l’efficacité énergétique reste l’une des principales questions à résoudre par le secteur des agro-industries». Et d’ajouter que la BERD est convaincue que ce prêt «marque le début d’un partenariat stratégique avec Lesieur Cristal au Maroc».

Grâce au lancement de cette nouvelle chaudière à biomasse, plus de la moitié des besoins de Lesieur Cristal en énergie thermique seront couverts par des sources renouvelables, ce qui doublera l’utilisation actuelle d’énergie renouvelable par l’entreprise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *