L’établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations réanimé

L’établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations réanimé

Le Conseil de gouvernement vient d’adopter un projet de loi pour adapter les prérogatives de l’établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations, présenté par le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime.
L’organe vise dans ses nouvelles missions à répondre aux exigences actuelles liées à l’ouverture de l’économie marocaine et aux orientations prévues dans le Plan Maroc Vert.

La compétitivité des produits agroalimentaires destinés à l’exportation, représentant l’enjeu principal.

Ce projet prévoit plusieurs mesures qui visent à doter l’établissement d’un dispositif homogène et efficace de coordination des exportations. Il s’agira aussi de réaffirmer la mission de « coordination » dans la texture de la loi conformément à sa dénomination.

La prise en compte des nouvelles conditions imposées par le marché international a été également intégrée à la nouvelle mouture législative proposée.

Pour rappel, le volume des exportations des produits agricole et de la mer s’élève respectivement à 14 et 15 milliards de dirhams.

 

                                                                                                                         D.E.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *