L’expérience démocratique marocaine saluée par des sénateurs polonais

L’expérience démocratique marocaine saluée par des sénateurs polonais

Des sénateurs polonais ont salué, jeudi à Varsovie, l’expérience démocratique marocaine qui reste un modèle dans la région.

Lors d’une rencontre entre une délégation de parlementaires de la Chambre des conseillers, conduite par son président Mohamed Cheikh Biadillah et le vice-président de la commission des affaires étrangères du Sénat polonais, Bogdan Klich, rapporteur du projet du rapport de la commission des questions politiques et de la démocratie de l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, les sénateurs, qui disent avoir suivi de près la situation dans le monde arabe et les mouvements de protestation qui ont balayé certains dictateurs, notent que le Maroc a su mener des réformes politiques intelligentes répondant aux attentes des citoyens loin des turbulences ayant secoué certains pays de la région.

Ils ont, en outre, appelé au renforcement du partenariat entre le Maroc et la Pologne dans divers domaines.

M. Biadillah a tenu à remercier, pour sa part, les eurodéputés polonais qui ont voté massivement en faveur de l’accord de pêche entre le Maroc et l’UE. Il a, à ce propos, préconisé la tenue régulièrement de Forums parlementaires entre le Maroc et la Pologne à l’instar de ceux existant entre le Royaume d’une part et la France et l’Espagne d’autre part.

Il a ensuite donné un aperçu sur les réformes politiques et économiques initiées au Maroc sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, avec le soutien des partis politiques, notant que ce processus de réformes a eu l’aval également des ONG et de la société civile très actives dans le Royaume.

S’agissant de la question de l’intégrité territoriale, M. Biadillah a affirmé que le projet d’autonomie proposé par le Maroc pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain offre le cadre idoine pour parvenir à une solution rationnelle, juste et réaliste, répondant aux aspirations des populations de cette région en matière de gestion de leurs affaires dans un cadre de paix, de dignité et sous souveraineté marocaine.

Il a ensuite souligné la nécessité d’œuvrer pour le succès du statut avancé du Maroc avec l’Union européenne, dont la mise en oeuvre est assurée par une commission parlementaire mixte.

Le président de la Chambre des conseillers a également jugé nécessaire de prendre en considération les défis liés à la conjoncture actuelle et à l’adhésion active à la société de la connaissance.

Le Maroc, a-t-il ajouté, est convaincu que la réponse à ces défis passe par la consolidation du projet sociétal démocratique, précisant que ce projet a permis au Maroc de jouir de la stabilité et de gérer les crises en toute intelligence, dans un environnement arabe et africain tendu.

M. Biadillah a, par ailleurs, affirmé que l’intégration maghrébine est un pari commun à tous les peuples de la région au regard de son impact positif sur l’économie, la sécurité et le bien-être, ainsi que sur la démocratie et la paix mondiale.

Malheureusement, a-t-il déploré, le commerce intra-régional au Maghreb est très insignifiant avec un volume global de moins de 4 pc, soit l’un des plus faibles du monde, alors que le commerce intra-régional au sein de l’UE est de plus de 50%.

En tant que pays africain, le Maroc a participé à l’action humanitaire au Mali où il a déployé un hôpital multidisciplinaire et vient d’envoyer un contingent en république de Centrafrique dans le cadre de la mission de maintien de la paix des Nations unies dans ce pays, a-t-il rappelé.

En visite de travail en Pologne, M. Biadillah conduit une délégation comprenant notamment MM. Mohammed El Ansari, président du groupe de l’Istiqlal, Mohammed Alami, président du groupe socialiste, Larbi Kharbouche, président du groupe alliance socialiste et Abdellah Attach, de l’Union nationale des travailleurs du Maroc (Parti justice et développement).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *